FOURVIÈRE

Sur un site antique dominant la ville de Lyon, la basilique de Fourvière, consacrée à Marie, est bâtie au XIXe siècle dans un style orientalisant.

Sous la direction de Jean-Dominique Durand, Bernard Berthod, Véronique Molard-Parizot et Nicolas Reveyron
Préface du cardinal Philippe Barbarin

Reportage photographique : Jean-Pierre Gobillot

 

La basilique de Fourvière domine la ville de Lyon depuis la fin du XIXe siècle. Pierre Bossan, l’architecte qui l’a conçue, a créé un monument très original, rassemblant, dans sa richesse orientalisante, tout le passé de la colline en un édifice monumental dédié à la Vierge Marie.
L’édifice étonne avec son iconographie foisonnante, ses mosaïques et sculptures grandioses chargées de symboles, les magnifiques objets de son trésor. À l’ombre de Fourvière, sur « la colline qui prie », rayonnent depuis le Moyen Âge de nombreux courants religieux (missionnaires, jésuites...).  La vie civile y est aussi présente – avec la tradition du Vœu des échevins, la fête des Lumières le 8 décembre, le musée d’art religieux – illustrant les enjeux patrimoniaux et touristiques actuels d’un site fréquenté par le monde entier.

 

 

 

 CLIQUEZ ICI pour feuilleter des extraits de l'ouvrage !

 

 

 

 

 

 

 

TABLE

 

La maison de Marie, par le cardinal Philippe Barbarin
Un repère merveilleux pour croyants et laïcs, par Philippe Desmarescaux

Un mystérieux trèsor d'humanité, par Jean-Dominique Durand, Nicolas Reveyron et Véronique Molard-Parizot 

 

 

PREMIÈRE PARTIE – Le site et la construction
Sous la direction de Nicolas Reveyron et Véronique Molard-Parizot 

Les vestiges antiques – Djamila Fellague
La première église sur la colline– Nicolas Reveyron
Les aménagements du site – Véronique Molard-Parizot
L’architecture, un chef d'œuvre d'équilibre et de virtuosité – Elisabeth Hardouin-Fugier
Fourvière et le mythe sicilien – Philippe Dufieux
Choisir la bonne pierre – Dominique Tritenne
Les travaux contemporains – Philippe Allart
Le chantier des nouveaux lustres – Charlotte Vergély

Le portfolio du photographe - Jean-Pierre Gobillot

 

DEUXIÈME PARTIE – Art et symbolique
Sous la direction de Bernard Berthod

L'iconographie, un extraordinaire "poème marial"– Elisabeth Hardouin-Fugier

Décors et objets d'art de l'ancien sanctuaire - Bernard Berthod
Ex-voto et dévotion populaire – Bernard Berthod
L’orfèvrerie liturgique – Gaël Favier
Les vêtements liturgiques - Bernard Berthod
La basilique dans la littérature – Dominique Millet-Gérard

Fourvière dans l'art lyonnais - Bernard Berthod

 

TROISIÈME PARTIE – Un sanctuaire dans l’histoire
Sous la direction de Jean-Dominique Durand

Le cachot de saint Pothin et la christianisation de la colline – Emile-Xavier Visseaux
La chapelle Saint-Thomas aux XIIe et XIIIe siècles– Marie-Céline Isaïa
Le chapitre de Saint-Thomas et Notre-Dame – Hervé Chopin
Le Vœu des échevins de 1643 – Bernard Hours
Epreuves révolutionnaires– Paul Chopelin
Naissance d’une basilique – Régis Ladous
Le couronnement de 1900 – Bernard Berthod
La Bréda ou maison de Lorette – Nicolas Reveyron
La tour métallique, une provocation anticléricale ? – Joseph-Michel Charlas
Fourvière et les missions – Claude Prudhomme
Les archevêques et la basilique au XXe siècle – Olivier Georges
Le devenir du Vœu des échevins – Jean-Dominique Durand
Les jésuites et l’« école de Fourvière » – Etienne Fouilloux

Le 8 décembre, fête des Lumières - Jean-Dominique Durand

Les musiques de Fourvière - Emmanuel Canellas
Radio Fourvière, la pionnière radiophonique – Mgr Emmanuel Payen
Un haut lieu de visites – Jean-Dominique Durand, Céline Daronnat et Manuelle-Anne Renault-langlois
La vie pastorale aujourdhui – Mgr Jean-Marie Jouham

 

L’esprit d’universalité de Fourvière – Jean-Dominique Durand
Un fabuleux héritage - Mgr Patrick Le Gal